Burn out


Burn out

 

Epuisement professionnel selon la plupart des références théoriques de notre société…

Et si c’était beaucoup plus que cela… ?

 

Il est reconnu que les personnes vivant un burn out possèdent les 3 qualités suivantes :

  1. Être une personne profondément investie dans son travail avec ses valeurs.
  2. Vivre dans un contexte professionnel qui injurie ces valeurs ou un conflit d’éthique
  3. Avoir un sens sacrificiel, une tendance à s’oublier, à ne pas sentir et tenir compte des signes de l’épuisement

 

 

Et si le burn out était une invitation réelle au changement, à l’évolution… ?

 

Car certes cela peut signifier un changement de contexte professionnel respectant plus les valeurs que la personne porte en elle. Mais cela peut aussi être l’occasion d’une réflexion et d’une démarche profondes sur cette tendance à l’oubli de soi, cette négligence que nous nous infligeons au profit de l’autre, cette mise en attente ou en échec de notre ressenti, de nos besoins vitaux.

 

Sortir du burn out c’est certes permettre à notre système nerveux de recréer des connexions fonctionnelles et saines. Mais c’est aussi et surtout de recréer voir créer, de retrouver ou trouver une nouvelle confiance en soi, en son organisme qui a flanché, en sa santé qui a dit stop, en sa manière d’être qui nous consciemment ou inconsciemment accepté cette maltraitance voire cette chute.

 

Retrouver accès à son ressenti.

Créer un lien de confiance avec son corps, ses sensations, son intelligence perceptive.

Mettre en évidence les dynamiques en jeu qui mènent à cet oubli de soi que cela soit par une peur ou un besoin de reconnaissance.

Oser discerner et aller vers un contexte respectant ses valeurs.